Hausse de moral chez les ménages français

En ce mois d’août, le moral des ménages français n’a pas beaucoup fluctué, et est resté assez stable, d’après le nouveau sondage effectué par l’Insee. Ainsi, toute crainte liée au chômage s’atténue et s’apaise selon des résultats qui ne tarderont pas à provoquer les plus vives critiques contre les sondages et enquêtes de l’Insee. Toujours selon l’Institut national de la statistique et des études économiques, depuis les 3 derniers mois, les ménages considèrent avec satisfaction que le niveau de vie est à un haut niveau depuis octobre 2007. De plus, les peurs concernant le chômage diminuent de 3 points, ce qui laisserait entendre que l’apaisement des ménages se fait ressentir de plus en plus dans ce climat de tension.

Ceci dit, avant que les annonces http://parmacieenligne.com/ gouvernementales des baisses d’impôts et de la réduction des inscrits à Pôle emploi au mois de juillet, les interrogés paraissaient peu optimistes et plongés dans l’inquiétude quand à ces interrogations. La confiance reste ainsi inférieure comparée à la moyenne de longue durée calculée par l’Insee. Les ménages restent donc, d’un point de vue général, sceptiques devant les faits, et n’anticipent pas de réels changements quant à leur situation financière, et cela même si tout porte à croire qu’une certaine stabilité perdurera. De même que les interrogés estiment que leur capacité à épargner se détériorera à l’avenir, quand l’Insee affirme qu’il y a une diminution de 3 points concernant le solde d’opinion, ce qui fait repasser ce dernier en dessous de la moyenne.

Partages
Cédric, 24 ans, Lyonnais. Passionné par le commerce, j'en ai d’ailleurs fait mon métier.