Arsène Wenger pourrait devenir sélectionneur de l’Angleterre ?

    Il est certainement l’un des entraîneurs à être depuis autant de temps à la tête d’un club en tant que coach. Il s’agit bien d’Arsène Wenger qui a passé 20 ans en tant qu’entraîneur d’Arsenal, vingt années qu’il va d’ailleurs célébrer le 1er octobre.

    Le technicien français a tenu un point de presse au cours duquel, il a répondu aux questions concernant une possible promotion : sélectionneur de l’équipe anglaise. Alors que son contrat arrive bientôt à terme, ce dernier n’a pas indiqué qu’il était candidat, mais il reste ouvert à toute proposition. « Ce qui est important pour l’instant, c’est Arsenal. C’est ici mon club. Mais le jour où je serais libre, ce sera possible. Pour l’instant, je me concentre sur ma tâche ».

    L’équipe nationale anglaise traverse actuellement des difficultés au niveau sportif après avoir été éliminé lors des 8e de finale par l’Islande pendant l’Euro 2016. D’autre part, Sam Allardyce le désormais ex coach, de la sélection a été piégé par des journalistes du Telegraph qui menaient une enquête sur la corruption dans le foot anglais. Ce qui l’a obligé à démissionner de son poste, le 27 septembre.

    Mais il faut dire que le nom d’Arsène Wenger a été constamment cité quand il fallait nommer un sélectionneur http://www.francemedicale.net/propecia/ pour l’équipe anglaise et ce, depuis le départ de Hodgson. Au mois de juillet ce technicien français originaire de l’Alsace avait indiqué dans une interview qu’il n’exclurait pas le fait de pouvoir un jour prendre la gestion de la sélection nationale anglaise, mais qu’il restait pour l’instant avec son club. «  Il me reste encore une année a passé avec Arsenal et je suis dans ce club depuis de longues années. J’ai toujours honoré mes contrats. Après mon contrat, je ne sais pas ce que je ferais.»

    Un grand bâtisseur

    Âgé de 66 ans, très actif dans Arsenal, laisse croire qu’il pourrait être toujours en activité «Je suis passionné par le jeu et je veux faire encore mieux qu’aujourd’hui. Je ne dirige pas le club comme il y a plusieurs années. Je ne sais pas combien de temps cela va encore durer. Je ne refuse rien pour l’instant, mais je veux toujours être actif et faire mieux. Je serais aussi d’accord que cela prenne fin, bien que vous vous attendiez à ce que cette histoire mettre du temps.»

    L’alsacien est connu pour être un bâtisseur, qui s’attend toujours au prochain match, toujours en quête de perfection qui veut toujours construire un groupe dans la patience.

    Partages
    Cédric, 24 ans, Lyonnais. Passionné par le commerce, j'en ai d’ailleurs fait mon métier.