Le kilo pèse moins lourd au supermarché

Producteurs ou consommateurs, les filous sont partout. Et si certains clients fraudent à la pesée des fruits et légumes au supermarché, un pesage des produits vendus au kilo peut s’avérer surprenant. Alors que la célèbre devinette nous rappelle qu’un kilo de plume pèse le même poids qu’un kilo de plomb, le kilo de légumes, lui, est parfois un peu plus capricieux.

Le buzz de 2014

En 2014, Alexandre Lenoir, journaliste automobile et high tech sur Ouatch TV, avait publié sur Youtube une vidéo sur laquelle on le voit peser à tour de rôle plusieurs sachets de différents légumes vendus au kilo. Le résultat est à chaque fois le même ou presque : la balance affiche systématiquement un poids d’environ 800g. La vidéo avait fait le buzz et le tour des réseaux sociaux.

Plusieurs causes avancées

Comment, et surtout, pourquoi la balance affiche-t-elle un poids de 800g alors que l’emballage, lui, mentionne 1kg. Peut-être que la balance utilisée par le journaliste était défectueuse ou mal réglée ? Si c’est le cas, on ne peut que conseiller à l’enseigne de renouveler son matériel. JacPesage dispose d’un stock de balances performantes et se fera sans aucun doute une joie de les équiper. L’enseigne incriminée, à savoir Casino, avait, quant à elle, brandit l’excuse du cas isolé afin de ne pas laisser cette affaire entacher la réputation de tout le groupe. Une explication viagra scientifique des plus rigoureuses avait suivi, rappelant à quel point la fragilité du légume, riche en eau, peut causer, lorsque celui-ci se dessèche, d’importantes variations de poids.

Loin d’être un cas isolé

Un cas similaire, dans une région et chez une enseigne différentes, a été révélé il y a quelques mois, mettant ainsi hors de cause la pauvre balance de Casino injustement soupçonnée. Cette fois, c’est le groupe Auchan qui a été testé et pas approuvé par la rédaction d’un journal du nord. Après un pesage en règle de plusieurs sachets de pommes de terre de Noirmoutier, le kilo chez Auchan pesait en réalité entre 765 et 850g. Est-ce par curiosité ou pour vérifier illico la thèse du cas isolé, c’est ensuite les sachets de chez Carrefour qui ont été pesés. Le résultat n’a fait qu’ajouter à leur surprise. En effet, la balance affichait alors systématiquement un poids supérieur au kilo, mais pour une différence de près d’un euro de plus par sachet.

Rappelons qu’il s’agit d’une pratique illégale, répréhensible par la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF), qui tolère un écart de poids de 15g maximum pour un sachet d’un kilo. On est donc loin des écarts de plus de 300g constatés dans certains magasins.

Partages
Cédric, 24 ans, Lyonnais. Passionné par le commerce, j'en ai d’ailleurs fait mon métier.